12 juin 2013 ~ Commentaires fermés

L’AMAP fait son cinéma…

Affiche des abeilles et des hommesL’AMAP Belles Fontaines de la vallée, par décision de son conseil d’administration, vient de s’engager dans une nouvelle forme de défense des valeurs qui nous sont chères. Ces valeurs sont bien sûr, la consommation responsable et l’alimentation BIO. Et nous avons choisi de défendre ces valeurs en organisant la projection du film  « Des abeilles et des hommes » le jeudi 4 juillet au cinéma l’Ermitage de Fontainebleau, suivi d’un échange citoyen entre tous.
Cette initiative est partie d’un échange entre amapiens autour d’un extrait vidéo concernant l’ingénieur agronome et agro-écologue Claude Bourguignon. La suite est faite de rencontres et d’enthousiasme partagés qui nous ont amenés à porter ce film en partenariat  avec L’Ermitage et avec la Biocoop d’Avon. Ainsi l’AMAP n’engage aucune ressource et fait bénéficier à ses adhérents du tarif privilégié en pré-vente de 6 €. De plus, d’autres AMAP sont invitées à nous rejoindre grâce au réseau INTERAMAP Sud77.
Nous avons établi un objectif pour cette soirée :
Promouvoir l’émergence de liens et de projets communs entre les différents acteurs du BIO sur le sud seine-et-marne.
Il s’agit donc d’appuyer un élan de défense pour notre bien commun, la terre nourricière. Comment pouvons-nous développer notre réseau de consommateurs responsables et quelles nouvelles idées pourront nous faire émerger de nos échanges après les images émouvantes du film de Markus Imhoof ? Ensemble nous partagerons, ensemble nous trouverons des pistes, par exemple pour introduire le BIO dans les cantines scolaires…

Bande-annonce

Présentation du film :
Entre 50 et 90% des abeilles ont disparu depuis quinze ans. Cette  épidémie, d’une violence et d’une ampleur phénoménale, est en train de se propager de ruche en ruche sur toute la planète. Partout, le même scénario : par milliards, les abeilles quittent leurs ruches pour ne plus y revenir. Aucun cadavre à proximité. Aucun prédateur visible.
Arrivée sur Terre 60 millions d’années avant l’homme, l’Apis mellifera (l’abeille à miel) est aussi indispensable à notre économie qu’à notre survie. Aujourd’hui, nous avons tous de quoi être préoccupés : 80% des espèces végétales ont besoin des abeilles pour être fécondées. Sans elles, pas de pollinisation, donc pratiquement plus de fruits, ni légumes.
Il y a soixante ans, Einstein avait déjà insisté sur la relation de dépendance qui lie les butineuses à l’homme : « Si l’abeille disparaissait du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à  vivre ».

Nous comptons sur votre envie de voir le monde s’orienter différemment et de voir l’humanisme l’emporter sur les valeurs de l’agro-chimie.
Allons tous soutenir ce film et tous nous réunir pour construire un avenir sain pour nos enfants !
Jeudi 4 juillet à 19 h, le magasin BIOCOOP appuyé par quelques cuisinières amapiennes, nous offre une assiette BIO en ouverture. Le film est à 20h30 et sera suivi pour ceux qui le souhaitent vers 22h, d’un moment d’échanges d’idées et d’initiatives citoyennes.

Amitiés amapiennes.
Le conseil

 

Les Commentaires sont fermés.

CFTC @ Azelis |
vertmayombe |
Projet Mboja'o |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jp2011
| Sonsonete Flamenco
| FCPE-Groupe scolaire Jules ...